Geneviève

Écrit par le 9 avril 2013 – 1 commentaire

Salut, je m’appelle Geneviève et j’ai 35 ans. Cela fera quatre ans en juin que j’ai la sclérose en plaques. Jeune femme dynamique, sportive et pleine d’énergie, rien ne m’arrêtait : j’étais skieuse, karatéka, amatrice de vélo et de randonnée pédestre et éducatrice spécialisée…

J’ai commencé à avoir des engourdissements dans les jambes en novembre 2006, mais tout a disparu. Cependant, en janvier 2009, les engourdissements sont revenus, et c’est en mars que j’ai décidé de consulter des professionnels de la santé. Chiropractie, physiothérapie, rien ne fonctionnait. Je me suis finalement rendue à l’urgence en juin, et le diagnostic est tombé. J’ai été chanceuse, tout a été rapide. Je n’ai pas eu à patienter et à m’imaginer le pire. Lorsque j’ai su que j’avais la SP, j’étais d’une certaine façon soulagée. Je savais enfin d’où venaient mes douleurs. Il me restait maintenant à tout apprendre de cette maladie pour bien la connaître et à m’entourer de gens positifs et aidants.

Je marche maintenant plus difficilement qu’auparavant, j’ai une canne, mais ce n’est pas grave. Je fonce et je vis ma vie comme moi j’en suis capable et comme je le sens. Je m’accroche aux gens qui sont autour moi, je tiens à eux, et ils tiennent à moi. Alors, je fonce, je vis, et rien ne peut m’arrêter pour le moment…

Geneviève

 

Une réponse

  1. Aline dit :

    Bonjour Geneviève,j’ai sourit quand j’ai lu ton message,tu vois j’ai 30 ans de plus que toi,et j’ai une canne aussi seulement pour l’extérieur,et comme toi je suis une passionnée je n’ai jamais baissé les
    bras,je suis un peu plus lente,la chaleur me fait mourir…je me permets donc de faire de la paresse je
    reste à l’intérieur,j’ai un mari en or,qui n’est jamais de mauvaise humeur(moi non plus)j’aime la vie et j’ai bien l’intention de continuer à la vivre à ma vitesse, »pi »qu’est ce qui nous oblige à courir…j’ai courru
    je jouais au baseball,au ballon balai,je ne cours plus »pi »je suis heureuse et je vais continuer de l’être, rien ne m’arrête non plus,j’ai les plus beaux petits enfants du monde « parole de grand-mère »
    je profite de tout ce qui m’entoure,le paysage,les oiseaux,mon vieux (non mon mari) je dis toujours
    mon vieux,c’est un mot d’amour,quand je le dis je me sent plus près de lui,vraiment c’est un ange
    sur 2 pattes,je suis une chanceuse,j’ai une forme rémittente,mais avec l’âge les forces diminues
    c’est ainsi pour les gens normaux,alors…on est un peu plus mous c’est tout…
    prends bien soin de toi c’est le plus important,le reste se fait tout seul…
    Je te salue et t’embrasse,au fait pocoeastern était le nom de ma jument…et oui je montais à cheval
    et nos petites filles montent comme des déesses,c’est de toute beauté de les voir évoluer,la vie me
    donne de grandes satisfactions,son nom au complet était « Kitty eastern poco » elle m’a donnée 5 ma-
    gnifiques petites pouliches dont une a été vendue en France une en Belgique et une autre en Italie
    et de plus j’étais dans le domaine de la coiffure,tu vois je suis une touche à tout,la vie ne cesse de
    m’émouvoir et de me faire voir des choses magnifiques, »toutefois » il faut accepter de les voir…
    je crois que ni l’une ni l’autre n’est concentrer sur son « nombril » continue de foncer même en trainant
    de la patte on avance quand même,un vieux proverbe Chinois dit ceci…
    « Même les plus longs chemin commencent par un humble pas »
    un jour à la fois…demain c’est encore travail et ce sera peut-être un jour meilleur…
    Au plaisir Aline x

Laisser une réponse

Inscrivez-vous pour sauvegarder l'information vous concernant. Déjà fait? Connectez-vous!