Mélanie Beauchamp

Écrit par le 1 mars 2012 – Aucun commentaire

Bonjour à tous,

Je m’appelle Mélanie Beauchamp, j’ai 23 ans et je suis atteinte de la sclérose en plaques. J’ai eu le diagnostic à 18 ans mais j’ai des symptômes depuis mon enfance.

J’ai décidé de faire une vie de famille, avec deux enfants et un conjoint qui sont très précieux, chacun à leur manière. Ils ont tous un rôle à jouer dans cette routine accompagnée de la SP. Je suis aussi étudiante à temps partiel à la maison et je vais bientôt ouvrir ma petite garderie de 3 ou 4 places.

J’étais enceinte de ma première quand on m’a annoncé que j’avais la sclérose en plaques, ce qui m’a beaucoup aidée à l’accepter, car j’avais une obligation dans mon ventre et je me devais d’être forte et là pour elle. Par la suite, on m’a dit qu’il serait mieux pour moi de ne plus avoir d’enfants, d’attendre plusieurs années… Et bien, ils n’ont pas dit ça à la bonne fille, car moi j’en voulais d’autres et je leur ai bien montré que c’était tout à fait possible. Quand quelque chose nous tient à cœur, on est en droit de le réaliser, je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas…

Je suis par la suite devenue bénévole pour la Société de la SP en 2008 pour la Marche de l’eSPoir en faisant des journées de sensibilisation auprès des gens et en amassant des dons, ce qui aussi, je crois, m’a beaucoup aidée.

Ce n’est pas toujours facile et je n’ai pas ACCEPTÉ la SP, mais j’ai plutôt appris à vivre avec. Moi aussi j’ai mes moments de faiblesse et de noirceur, je les vis et c’est très important. Il ne faut pas banaliser les sentiments négatifs qu’on peut avoir avec une maladie, ils sont bien là et nous font grandir tant qu’on ne leur laisse pas toute la place…

Voici ce que j’aurais à dire aux jeunes atteints de la SP :
Continuez de rêver et de vivre, car tant que vous êtes un peu en forme, TOUT EST POSSIBLE. La vie est loin d’être finie, efforcez-vous de vivre avec cette maladie à vos côtés, pas contre, informez-vous à son sujet. La vie va suivre son cours avec quelques embûches, certes, mais aussi avec beaucoup de bons et beaux moments…

À vous de faire votre destin, avec les moyens que vous avez!

Laisser une réponse

Inscrivez-vous pour sauvegarder l'information vous concernant. Déjà fait? Connectez-vous!